L'Abri d'urgence des femmes

Je suis parti de chez moi à 13 ans, alors je n'ai jamais terminé l'école secondaire. Je ne peux pas aborder du loyer sur le salaire minime, même quand je travaille à plein temps. Alors, je reste à l'abri des femmes. L'abri m'aide avec des compétences de l'ordinateur et à planifier. Je me sens plus optimiste que cette fois, je me débrouillerai toute seule.
  - Tara, 18, résidente de l'Abri des femmes

Notre abri des femmes est temporairement relocalisé à un plus grand établissement à la rue Friel pour fournir du refuge à 125 femmes à Ottawa.

En décembre 2020, Le Pilier s'est associé à la Ville d’Ottawa et aux Bergers de l'espoir pour aider les femmes à rester hébergées en toute sécurité avec une distanciation physique comme requit la pandémie. Le Pilier est passé d'un soutien de 61 femmes à un soutien de 125 femmes dans un plus grand établissement avec plus d'espace.

Chez notre abri d'urgence nous rencontrons des femmes où elles sont et fournissons des besoins essentiels, comme de la nourriture nutritive, du logement, des produits de soins personnels et du refuge.

Personne ne veut connaître l'itinérance. Les femmes se trouvent chez notre abri pour plusieurs raisons : incapacité de payer le loyer à cause de la pauvreté, le besoin du logement modifié à l’incapacité, statut de nouvelle arrivante, ou fuyant de la violence ou de l'abus. Notre but principal pour chaque femme est de répondre à la question : « comment pouvons-nous vous aider à trouver un endroit sûr et abordable pour vous ? »

Les résidentes de l'Abri des femmes ont des chambres, des salles de bain, des salles à manger et des salons partagées. 

Donnez
Aller au contenu principal